Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Programme d’appui à l’Institut canadien d’astrophysique théorique

Aperçu
Durée Jusqu’à cinq ans
Date limite de présentation des demandes 1er avril 2015 – Invitation à présenter une demande
1er juin 2015 – Demande
Pour faire une demande
Pour en savoir plus Consultez la Liste des points de contact

Objectif

Les subventions du Programme d’appui à l’Institut canadien d’astrophysique théorique (ICAT) visent à faciliter l’accès efficace des chercheurs canadiens de niveau universitaire aux ressources de recherche thématique majeures (établies au Canada) et uniques à l’échelle nationale ou internationale dans le domaine de l’astrophysique théorique en appuyant financièrement ces ressources afin de les aider à maintenir leur état de disponibilité pour les chercheurs.

Les ressources collaboratives et thématiques se définissent comme des instituts qui favorisent et suscitent des collaborations nationales et internationales au sein du milieu de l’astrophysique théorique et qui constituent un foyer où les chercheurs peuvent se rencontrer, collaborer et échanger des idées. Ces ressources offrent un milieu qui permet d’accélérer la recherche en astrophysique théorique et d’établir des partenariats et des échanges entre les différentes disciplines et favorisent ainsi la recherche interdisciplinaire.

Description

Les subventions visent à appuyer financièrement les ressources de recherche thématique nationales ou internationales (établies au Canada) en astrophysique théorique en les aidant à couvrir leurs coûts de fonctionnement et d’entretien. Elles appuient les ressources qui ont une vaste portée et une grande valeur en ce qui concerne l’avancement des connaissances en astrophysique théorique et le progrès de la recherche interdisciplinaire connexe. Les ressources appuyées doivent être utilisées par des chercheurs provenant de divers établissements dans l’ensemble du Canada.

Coûts admissibles

Les subventions aident à couvrir les coûts suivants :

  • le salaire du personnel de soutien à la recherche embauché pour veiller à l’entretien et au fonctionnement de la ressource et fournir du soutien aux utilisateurs;
  • les coûts de fonctionnement et d’entretien de la ressource;
  • les coûts des matériaux, des fournitures et des petits appareils essentiels à l’entretien et au fonctionnement de la ressource; les frais de déplacement des directeurs et du personnel clé associés à la réalisation des programmes et des priorités de recherche de la ressource;
  • les coûts de diffusion dans le cadre des activités de communication de la ressource auprès des collectivités concernées;
  • les coûts liés au fonctionnement de comités d’évaluation et d’organismes dirigeants scientifiques;
  • la rémunération d’étudiants de cycle supérieur et de stagiaires postdoctoraux qui participent à des programmes thématiques ou de collaboration;
  • les dépenses liées aux visiteurs, notamment les dépenses de déplacement et de séjour;
  • les honoraires de conférenciers éminents.

Coûts non admissibles

  • Les subventions ne doivent pas servir à couvrir les coûts indirects associés à la recherche et les dépenses qui relèvent du budget d’un établissement ou de celui de l’un de ses départements. Les coûts indirects peuvent comprendre, sans toutefois s’y limiter, les coûts liés à l’entretien et à la rénovation de locaux et de bâtiments utilisés à des fins de recherche, à la location de locaux et d’appareillage, aux services publics, à la sécurité et à la santé au travail, au soutien financier et administratif ou à l’assurance. D’autres coûts non admissibles figurent à la section Utilisation des subventions du Guide d’administration financière des trois organismes. En outre, les fonds des subventions ne peuvent pas servir à l’établissement, à la construction ou à l’expansion de l’infrastructure d’une ressource.

Critères de sélection

Les demandes de subvention sont évaluées en fonction des six critères de sélection suivants. Sous chaque critère figurent les éléments qui sont pris en considération. Il incombe aux candidats de répondre à chaque critère de manière approfondie dans leur demande.

  1. Portée et valeur ajoutée de la ressource
    • Le caractère national ou international de la ressource; on peut souligner l’importance régionale, le cas échéant;
    • la portée de la ressource au sein et à l’extérieur du milieu de l’astrophysique théorique dans l’ensemble du Canada et dans le monde, le cas échéant;
    • la valeur ajoutée de la ressource par rapport à d’autres ressources canadiennes qui peuvent offrir des programmes ou des activités similaires; on doit décrire la complémentarité des différentes ressources.

  2. Accès à la ressource et utilisation par le milieu de la recherche et les étudiants
    • Le niveau d’utilisation actuel et prévu de la ressource par les chercheurs en astrophysique théorique et dans les domaines multidisciplinaires connexes, à l’échelle nationale et internationale; les candidats peuvent traiter les tendances par rapport au niveau d’utilisation antérieur, le cas échéant;
    • l’incidence de la ressource sur l’état d’avancement des programmes de recherche des utilisateurs actuels et éventuels et, le cas échéant, sur la diffusion et l’utilisation des connaissances générées dans le ou les domaines de recherche appuyés;
    • la répartition de l’accès à la ressource entre les différents utilisateurs (c.-à-d. le processus de sélection des thèmes et des organisateurs, des étudiants, des stagiaires postdoctoraux et des participants aux ateliers, entre autres);
    • les activités existantes ou proposées qui favorisent expressément la participation de groupes sous-représentés.

  3. Mérite et retombées des activités de recherche rendues possibles par les ressources
    • L’excellence et les retombées des activités scientifiques passées (le cas échéant), actuelles et prévues;
    • l’excellence des organisateurs des activités et leur degré d’engagement à l’égard des activités au sein de la ressource;
    • l’importance des thèmes de recherche pour le milieu de l’astrophysique théorique et les domaines multidisciplinaires connexes.

  4. Création de partenariats et interactions
    • Les possibilités de partenariats avec des ressources complémentaires canadiennes ou, le cas échéant, internationales en astrophysique théorique;
    • le plan visant à créer des possibilités de collaboration interdisciplinaire;
    • la capacité manifeste de communiquer avec d’autres secteurs, postsecondaires ou non, au Canada et, le cas échéant, à l’étranger (en d’autres mots, la capacité d’attirer de nouveaux utilisateurs et partenaires).

  5. Contribution de la ressource à la formation et au perfectionnement de personnel hautement qualifié
    • L’importance de la ressource en vue de la formation, y compris les occasions de mentorat et de formation uniques qu’elle offre, qui sont complémentaires à la formation offerte dans d’autres milieux et qui en accroissent la valeur;
    • l’envergure et l’excellence des stratégies et des plans proposés visant la formation et le perfectionnement de personnel hautement qualifié dans des domaines de recherche cruciaux pour l’avancement des connaissances en astrophysique théorique et dans les domaines multidisciplinaires connexes.

  6. Gestion et budget
    • Une structure de gestion efficace pour diriger, gérer et intégrer les activités de la ressource;
    • des gains d’efficience opérationnelle obtenus grâce à des partenariats avec des ressources similaires;
    • la planification efficace de la recherche au sein de la ressource et avec d’autres ressources afin d’appuyer des activités de recherche bien coordonnées et novatrices;
    • un budget détaillé des coûts proposés;
    • le besoin manifeste et l’efficacité d’une subvention à l’ICAT comparativement à d’autres subventions du CRSNG (déjà obtenues ou demandées) et aux contributions d’autres sources;
    • la nature et le degré de l’engagement et de l’appui des utilisateurs, des universités et d’autres organismes.

Admissibilité des candidats et des cocandidats

Le candidat et les cocandidats doivent tous être admissibles à l’appui financier du CRSNG. Avant de présenter une demande, veuillez consulter les critères d’admissibilité pour les membres du corps professoral.

Présentation des demandes

Consultez les instructions pour obtenir une liste exhaustive des exigences relatives aux demandes.

Les demandes doivent être présentées au moyen de l’extranet du CRSNG. Pour obtenir des instructions détaillées, les candidats peuvent communiquer avec la personne-ressource responsable du programme au CRSNG.

Évaluation des demandes

Les demandes présentées au Programme sont remises à un comité d’experts qui évalue les ressources dans le cadre d’évaluations sur place ou d’une réunion d’évaluation où les candidats sont invités à présenter les ressources et à donner des éclaircissements sur les points soulevés par le comité. Les demandes sont évaluées en fonction des critères de sélection.

Après l’évaluation des ressources, le comité d’experts rédige un rapport et formule des recommandations au sujet du financement pour chacune des ressources évaluées. Les recommandations et le rapport sont présentés au Comité des subventions et bourses, qui transmet au CRSNG ses recommandations définitives au sujet des ressources.

Conflits d’intérêts

Les Lignes directrices sur les conflits d’intérêts pour les membres de comités ou de groupes chargés de l’évaluation par les pairs du CRSNG sont appliquées rigoureusement tout au long du processus d’évaluation.

Durée et modalités

La durée des subventions est d’au plus cinq ans.

Dans le cas des subventions de 500 000 $ ou plus par année (valeur moyenne pendant la durée de l’appui demandé), le paiement du deuxième versement annuel et des versements annuels subséquents (pendant au plus cinq ans) est conditionnel à la présentation d’un rapport d’activité annuel au CRSNG. Ce rapport doit être présenté au plus tard le 1er février.

Les gens. La découverte. L'innovation.