Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Ancien lauréat
Prix John-C.-Polanyi du CRSNG du CRSNG de 2013

Équipe ALPHA-Canada

Équipe ALPHA‑Canada : Mike Hayden (Simon Fraser University), Walter Hardy (University of British Columbia), Makoto C. Fujiwara (TRIUMF/University of Calgary), Art Olin (TRIUMF/University of Victoria), David Gill (TRIUMF), Scott Menary (Université York) et Robert Thompson (University of Calgary)

Comprendre l’antimatière : la filière canadienne

Des scientifiques canadiens ont réduit le fossé entre la science-fiction et la réalité. En 2010 et en 2011, les chercheurs canadiens qui faisaient partie de l’équipe de recherche ALPHA du laboratoire du Centre européen pour la recherche nucléaire (CERN), situé près de Genève (Suisse), ont joué un rôle important dans les efforts déployés pour démontrer qu’il est possible de piéger des atomes d’antimatière dans une bouteille magnétique. Puis, en 2012, ils ont élaboré des méthodes qui ont permis de mesurer pour la première fois les propriétés de l’antimatière atomique.

Il y a des percées qu’aucun scientifique ou discipline scientifique ne peut réaliser seul. Les 40 membres du projet de collaboration ALPHA comptaient des Canadiens dirigés par Makoto C. Fujiwara, soit plus d’une douzaine de scientifiques et d’étudiants travaillant dans divers secteurs de la physique (plasmas, atomique, matière condensée, particules, détecteurs et accélérateurs) et provenant de la University of British Columbia (UBC), de la Simon Fraser University (SFU), de la University of Calgary, de l’Université York et du laboratoire de recherche de physique subatomique TRIUMF, situé à Vancouver.

En collaboration étroite avec Robert Thompson, son étudiant Timothy Friesen (University of Calgary) et le doctorant Mohammad Ashkezari (SFU), les chercheurs Walter Hardy (UBC) et Mike Hayden (SFU) ont conçu et élaboré les techniques à micro-ondes qui ont été utilisées pour cette expérience. Entre-temps, les chercheurs Art Olin, David Gill et Makoto C. Fujiwara, la stagiaire postdoctorale Simone Stracka de TRIUMF et Scott Menary de l’Université York ont étudié des signaux très faibles émis par un système de détection complexe afin de repérer les cas d’annihilation matière-antimatière.

La collaboration harmonieuse qui règne au sein de cette équipe multidisciplinaire, sa maîtrise de nombreuses technologies et son intégration étroite à l’équipe internationale du CERN lui ont valu le prestigieux Prix John-C.-Polanyi du CRSNG de 2013.

Voici la liste complète des membres (actuels et anciens) de l’équipe ALPHA-Canada.

University of British Columbia : Nathan Evetts*, Andrea Gutierrez*, Walter Hardy, Mario Michan*, Takamasa Momose, Sarah Seif El Nasr*

University of Calgary : Timothy Friesen*, Richard Hydomako*, Robert Thompson

Simon Fraser University : Mohammad Ashkezari*, Ryan Dunlop*, Mike Hayden

TRIUMF : Makoto C. Fujiwara, David Gill, Leonid Kurchaninov, Konstantin Olchanski, Art Olin, James Storey*, Simone Stracka*

Université York : Chanpreet Amole*, Andrea Capra*, Scott Menary

(*Étudiants de cycle supérieur et stagiaires postdoctoraux)

Vidéo en vedette

Les gens. La découverte. L'innovation.