Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Lauréat actuel
Prix Défi innovation de 2012

Peter Gifford

Un nouveau navire pour l'entretien des éoliennes extracôtières


Peter Gifford
Peter Gifford - Photo de Dave Howells, RDC

Les éoliennes installées dans des zones extracôtières représentent l'une des solutions les plus intéressantes pour répondre aux futurs besoins mondiaux en matière d'énergie. Mais pour pouvoir en tirer parti, des scientifiques et des ingénieurs ont dû surmonter les difficultés que représentent les eaux turbulentes des océans et les obstacles logistiques associés au transport des équipes et du matériel jusqu'aux éoliennes.

La solution est le bateau TranSPAR. Créé par Peter Gifford et des collègues de la Memorial University of Newfoundland, ce bateau autopropulsé peut facilement traverser des eaux agitées et affronter des vagues atteignant une hauteur de 3 mètres — plus que le double de la hauteur actuellement acceptable.

La stabilisation du bateau TranSPAR ressemble beaucoup à celle d'un sous-marin — il s'agit de garder le centre de flottabilité au dessus du centre de gravité. La cabine d'équipage est donc située au dessus de l'eau, et le centre de gravité du navire — constitué d'une quille similaire à celle d'un voilier — est situé en eau profonde.

L'équipe de M. Gifford a créé une entreprise dérivée, ExtremeOcean Innovation Inc., pour commercialiser le navire TranSPAR. Grâce à ce navire, l'entretien des parcs éoliens extracôtiers sera facilité et des emplois seront créés pour les techniciens et les ingénieurs dans l'industrie de l'énergie verte.

M. Gifford a conçu cette innovation pour aider le Royaume Uni à atteindre son objectif : avoir une capacité éolienne extracôtière installée de 40 gigawatts en 2020. Il fait partie des 13 lauréats choisis par l'organisme UK Carbon Trust parmi les 450 candidats à l'Offshore Wind Accelerator Access Competition.

Les gens. La découverte. L'innovation.