Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

À propos de la recherche nordique

La recherche nordique constitue une activité vitale sur les plans social, économique et stratégique. Occupant près de la moitié de la masse continentale du pays, mais comptant seulement 1 p. 100 de la population canadienne, le Nord canadien fait face à des défis uniques concernant notamment le développement des ressources, l’autonomie gouvernementale accrue et le règlement des revendications foncières. Récemment, le changement climatique, dont les répercussions se font le plus sentir dans le Nord, constitue un enjeu de plus en plus important. Effectuer de la recherche dans le Nord peut permettre de recueillir des renseignements précieux sur les causes et les répercussions du changement climatique, le déplacement de pollution, l’importance de la biodiversité et d’autres enjeux d’importance pour les Canadiens.

Pour donner suite à ces préoccupations, le CRSNG a fait des investissements majeurs dans la recherche nordique par l’entremise de divers programmes, y compris par ses contributions à l’initiative de l’Année polaire internationale. (Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le Rapport du CRSNG sur la recherche nordique.)

À l’automne 2010, le CRSNG a lancé le premier appel de propositions pour les subventions Frontières de la découverte offertes dans le cadre des initiatives Frontières du CRSNG. Ces dernières ciblent des priorités nationales et des défis mondiaux en matière de recherche en appuyant quelques projets de recherche transformatrice et intégratrice.

Le premier appel de propositions dans le cadre des subventions Frontières de la découverte était axé sur la recherche sur le système terrestre septentrional. À l’issue du concours, une subvention de 4 millions de dollars sera octroyée à l’appui d’un projet d’envergure portant sur le Nord canadien. Les travaux des groupes de recherche, dirigés par certains des meilleurs chercheurs canadiens, devraient donner lieu à de grandes retombées pour le Canada et le Nord canadien en particulier. Les subventions Frontières de la découverte on été conçues pour réunir des groupes de chercheurs de façon novatrice afin de relever un défi de recherche important. Les groupes incorporeront des idées nouvelles et émergentes et conjugueront leurs expertises complémentaires pour mener de la recherche transformatrice qui entraîne un changement de paradigme.

En ce qui concerne l’avenir de la recherche nordique, on construira une station de recherche dans l’Extrême-Arctique. Un panel d’experts, nommé par le Conseil des académies canadiennes, a d’ailleurs fortement appuyé cette initiative en 2008. Le ministère des Affaires indiennes et du Nord du Canada procède actuellement à la planification et à la conception de la station de recherche qui sera établie à Cambridge Bay, au Nunavut.

De par sa nature, la recherche nordique est concertée, interdisciplinaire et internationale. Les chercheurs canadiens travaillent avec de nombreux collègues d’autres pays, en plus d’être à l’occasion leurs hôtes, dans le but de mieux comprendre un coin du globe qui subit des changements qui pourraient avoir une incidence sur le monde entier.

Les gens. La découverte. L'innovation.