Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

IRSC, CRSNG et CRSH

ARCHIVÉE - Composition du Groupe consultatif sur l’intégrité de la recherche (GCIR) des trois organismes

ARCHIVÉE

Cette page Web est archivée. Pour obtenir de l’information courante, consultez la page La conduite responsable de la recherche.

Contenu archivé

L’information archivée dans le site Web sert à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la This link will take you to another Web site Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.


Rôle Nom Organisation
Président Deborah Poff Brandon University
Membres    Denise Alcock Retraité
  Norman Frohlich University of Manitoba et Université de Montréal
  Feridun Hamdullahpur University of Waterloo
  Warren (Ted) Hewitt University of Western Ontario
  Raymond Leblanc Retraité
  Nicholas H. Steneck Michigan Institute for Clinical and Health Research, and University of Michigan

Deborah Poff (BA [spéc.], Queen’s University; BA [spéc.], University of Guelph; MA, Carleton University; PhD, University of Guelph). Mme Poff est rectrice et vice-chancelière de la Brandon University, au Manitoba. Fondatrice et rédactrice en chef du Journal of Business Ethics, de Teaching Business Ethics et du Journal of Academic Ethics, elle est également rédactrice en chef de Business Ethics in Canada et travaille actuellement à un ouvrage sur le leadership éthique et l’avenir de la gouvernance des universités. En plus de siéger ou d’avoir siégé au sein de nombreux conseils d’administration nationaux et internationaux, elle préside le Conseil national d’éthique en recherche chez l’humain.

Denise Alcock (BScN, University of Toronto; MA (Éd.); PhD, Université d’Ottawa). Pendant sa carrière de 40 ans, Mme Alcock a travaillé comme clinicienne, enseignante, administratrice et chercheuse. Elle a œuvré dans le secteur des soins actifs ou communautaires aux États-Unis, en Angleterre et au Canada. Mme Alcock a été directrice fondatrice de deux départements au Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (département du milieu de l’enfant et département de recherche et de perfectionnement du personnel infirmier) et membre fondatrice de l’Institut de recherche de cet établissement. Elle a aussi été directrice de l’École des sciences infirmières et doyenne de la Faculté des sciences de la santé à l’Université d’Ottawa. Denise Alcock a en outre siégé au sein des conseils d’administration du Conseil de recherches médicales, des Instituts de recherche en santé du Canada et de trois hôpitaux, du Bureau des gouverneurs de l’Université d’Ottawa ainsi que de conseils et de comités à l’échelle internationale, nationale, provinciale ou régionale. Elle siège actuellement au conseil d’administration de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa, où elle a présidé le comité de la qualité et elle fait partie du comité de la vérification et des finances. De plus, Mme Alcock est membre du conseil d’administration du Centre d’accès aux soins communautaires Champlain et présidente de son comité des services aux clients et de la qualité. Elle est également coprésidente du groupe consultatif national de l’Institut canadien de la santé infantile pour l’élaboration de la quatrième édition du profil de l’état de santé des enfants et des jeunes du Canada et membre du Comité de vérification des IRSC nommée par le Conseil du Trésor.

Norman Frohlich (BSc [spéc.]; MS; PhD). M.  Frohlich est professeur émérite à la I.H. Asper School of Business de l’Université du Manitoba et professeur auxiliaire au Département de médecine sociale et préventive de l’Université de Montréal. Il est président sortant du Groupe consultatif interagences en éthique de la recherche, au sein duquel il a siégé pendant de nombreuses années. Outre trois ouvrages publiés en collaboration avec d’autres auteurs, ses travaux ont fait l’objet d’articles dans certaines revues prestigieuses spécialisées en sciences politiques, en économie, en gestion et en santé publique. Il est notamment coauteur d‘un ouvrage d’avant-garde sur un sujet des plus pertinents, soit l’utilisation de techniques expérimentales en éthique. M. Frohlich a présidé pendant plusieurs années le comité de la recherche et des publications de la Faculté de gestion ainsi que le sous-comité chargé des expériences sur des sujets humains.

Feridun Hamdullahpur (BEng, MEng, Université technique d’Istanbul, Turquie; PhD, Technical University of Nova Scotia). M. Hamdullahpur, qui était entré à la University of Waterloo à titre de vice-recteur à l’enseignement et à la recherche et de vice-recteur aux études en septembre 2009, a été nommé recteur par intérim le 1er octobre 2010. En plus de son rôle de superviseur, il a été actif en recherche, menant notamment des travaux sur la conversion d’énergie, les thermofluides ainsi que la gazéification et la combustion de la biomasse. M. Hamdullahpur a publié plus de 130 articles scientifiques et techniques et supervisé plus de 40 étudiants des cycles supérieurs.

Warren (Ted) Hewitt (a fréquenté l’Université de São Paulo, au Brésil, en qualité d’étudiant spécial; PhD, McMaster University). M. Hewitt est vice-recteur à la recherche et aux relations internationales à la University of Western Ontario depuis février 2005. Nommé vice-recteur associé à la recherche de cet établissement en mai 2001, M. Hewitt a été le fer de lance de l’université concernant l’élaboration de son plan stratégique de recherche et de son plan stratégique d’internationalisation. Il siège actuellement aux conseils d’administration du Centre canadien de rayonnement synchrotron, du Réseau canadien de recherche sur le langage et l’alphabétisation ainsi que de TechAlliance. M. Hewitt a récemment terminé un mandat de deux ans au sein du conseil d’administration de la corporation de développement économique de London. Il est président sortant du Réseau de recherche informatique universitaire hiérarchique partagée ainsi que du High Performance Computing Council de l’Ontario. Il a été élu président du Council on University Research de l’Ontario pour 2008-2009. Il a publié de nombreux articles sur des sujets tels que les mouvements sociaux et la santé des populations, les gouvernements locaux, ou encore la coopération internationale en faveur du développement urbain en Amérique latine et fait autorité au Canada en ce qui concerne le Brésil.

Raymond Leblanc (retraité). (BSc, Université de Montréal; MSc, Université de Montréal; PhD, Université de Montréal; PhD, McGill University). Depuis une quinzaine d’années, M. Leblanc s’est intéressé à l’intégrité de la recherche. Au début des années 1990, au FRSQ, il a participé à la mise en place d’une structure plus formelle pour orienter la démarche et la réflexion sur l’éthique en recherche. À l’Université Laval, en tant que vice-recteur à la recherche, M. Leblanc avait, entre autres, la responsabilité de voir au respect des règles d’intégrité en recherche et devait traiter les cas qui lui étaient soumis. M. Leblanc a également siégé au comité provincial en éthique (comité qui traite des projets qui se déroulent dans des établissements hospitaliers qui n’ont pas nécessairement une affiliation universitaire reconnue) et il siège actuellement sur un comité en éthique de la recherche au CHUQ (HSA).

Nick Steneck (PhD). M. Steneck est le directeur du programme d’éthique et d’intégrité dans la recherche au Michigan Institute for Clinical and Health Research et professeur émérite d’histoire à la University of Michigan. Il travaille aussi comme consultant auprès du Federal Office of Research Integrity, au département de la santé et des services sociaux des États-Unis. Il a aidé à établir le programme de recherche sur l’intégrité en recherche de l’Office of Research Integrity et des National Institutes of Health des États-Unis, dont il a récemment assuré la direction. M. Steneck a également coprésidé quatre éditions de la Conférence sur la recherche sur l’intégrité en recherche organisées par l’Office of Research Integrity des États-Unis (2000, 2002, 2004 et 2006), en plus d’en organiser le programme, ainsi que la Conférence mondiale sur l’intégrité de la recherche tenue à Lisbonne, au Portugal, en septembre 2007, sous l’égide du Office of Research Integrity et de la Fondation européenne pour la science. Il a publié des articles sur l’évolution de la politique sur l’inconduite en recherche, la formation sur la conduite responsable en recherche, l’utilisation d’animaux en recherche, la recherche à caractère secret et la liberté universitaire, le rôle des valeurs dans la recherche universitaire ainsi que la recherche sur l’intégrité en recherche. Il a récemment publié ORI Introduction to the Responsible Conduct of Research (2004, 2007; traduit en japonais, en chinois et en coréen). Il a aussi été coorganisateur et coprésident de la Première Conférence mondiale sur l’intégrité de la recherche (tenue au Portugal en 2007) et de la Deuxième Conférence mondiale sur l’intégrité de la recherche (tenue à Singapour en 2010). Dès l’automne 2010, il sera conseiller principal pour le nouveau programme international de formation en ligne sur l’intégrité de la recherche offert par la société Epigeum.

Les gens. La découverte. L'innovation.