Contexte opérationnel et principaux risques

Contexte opérationnel

Le gouvernement du Canada et le CRSNG reconnaissent que la prospérité économique future du Canada dépendra de la capacité des Canadiens d’exploiter les résultats des investissements dans la recherche et développement (R et D) en sciences naturelles et en génie. Les innovations dans les technologies émergentes et perturbatrices dans les domaines tels que les technologies propres, l’analytique des données massives et l’intelligence artificielle créent le besoin de nouvelles compétences, idées et innovations.

Les principales parties prenantes du CRSNG sont les établissements postsecondaires du Canada, leurs professeurs, leurs étudiants et les entreprises canadiennes qui mènent et financent la R et D. Les universités, les polytechniques et les collèges canadiens font face au défi que posent le nombre croissant d’inscriptions, le vieillissement du corps professoral, le manque de diversité parmi les membres du corps professoral et les étudiants en sciences et en génie et la croissance limitée des budgets de fonctionnement. En outre, ils doivent doter leurs étudiants diplômés des compétences recherchées par les employeurs. Les entreprises canadiennes s’efforcent d’investir dans la R et D et de devenir plus innovatrices. La plupart des programmes du CRSNG sont axés sur la demande et sont touchés par les défis auxquels sont confrontées nos principales parties prenantes. Par exemple, le vieillissement du corps professoral ralentit l’embauche des plus jeunes chercheurs et des membres féminins du corps professoral. La croissance potentielle des programmes de partenariats de recherche du CRSNG est ralentie par un investissement stagnant des entreprises dans la R et D.

Le CRSNG, en tant que petit organisme, pourrait avoir une capacité restreinte de réaffecter ou d'utiliser les ressources efficacement afin de répondre aux besoins opérationnels, aux attentes des parties prenantes et aux priorités du gouvernement. La gouvernance et la prise de décisions permettent au CRSNG de gérer le changement.

Principaux risques

Le cadre de gestion des risques du CRSNG donne une vision complète des risques organisationnels et indique qui est responsable de les gérer. La gestion des risques fait partie intégrante du cycle annuel de planification intégrée de l'organisme. La direction du CRSNG a déterminé que le niveau global des risques organisationnels est faible en ce qui a trait à la continuité des activités gouvernementales, au maintien des services et à la protection des intérêts et de la sécurité des Canadiens.

En 2018-2019, les principaux risques du CRSNG s’inscrivent dans deux catégories principales :

1. Capacité de gérer le changement technologique et les pressions sur les ressources : Infrastructure d’information et gestion des subventions

Le CRSNG offre des possibilités de financement aux chercheurs et aux étudiants canadiens sous forme de subventions et de bourses. Chaque année, il traite plus de 18 000 demandes avec l’aide de plus de 10 000 pairs évaluateurs bénévoles afin d’accorder des fonds aux chercheurs, aux étudiants et aux stagiaires postdoctoraux. Pour assurer l’exécution efficace de ses programmes, il a besoin d’une solution de gestion des subventions solide, efficace et souple qui facilite le processus complet de demande de subvention et de gestion des subventions et bourses.

Pour régler les problèmes associés aux technologies désuètes et à l’inefficacité qui découle de l’utilisation de divers systèmes de technologies de l’information pour accorder leurs fonds, le CRSH et le CRSNG développent une nouvelle solution de gestion des subventions qui offrira une plus grande fonctionnalité et que le milieu de la recherche pourra utiliser plus facilement. En attendant que ce nouveau système soit prêt, le CRSNG continuera d’avoir recours aux systèmes actuels, mais il pourrait ne pas être en mesure de s’adapter aux changements des priorités en recherche, des exigences en matière de rapports et des technologies. Compte tenu de l’importance cruciale de l’infrastructure de l’information pour l’exécution des programmes et le suivi des résultats, le CRSNG et le CRSH ont mis en place des structures conjointes pour surveiller la gouvernance des projets et la planification des investissements et assurer la continuité des activités. Le CRSNG travaillera aussi en étroite collaboration avec les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) afin d’assurer un approche plus harmonisée de la gestion des subventions entre les trois organismes.

2. Capacité de gérer les changements dans les politiques et les programmes : Réagir aux priorités changeantes

Pendant la période de transition vers la nouvelle infrastructure de l’information et de gestion des subventions, le CRSNG devra aussi donner suite à de nouvelles initiatives découlant de la réponse du gouvernement à l’Le lien suivant vous amne  un autre site Web Examen du soutien fédéral aux sciences ainsi qu’aux directives fournies dans le Le lien suivant vous amne  un autre site Web Plan pour l’innovation et les compétences du Canada. À ces fins, le CRSNG travaillera en collaboration avec le CRSH, les IRSC et la Fondation canadienne pour l’innovation afin de réaliser les priorités définies par le Le lien suivant vous amne  un autre site Web Comité de coordination de la recherche au Canada récemment créé. Compte tenu de ses ressources financières et humaines restreintes, la capacité du CRSNG de réagir rapidement aux changements potentiels dans ses programmes et structures tout en continuant de respecter ses engagements existants pourrait être mise à rude épreuve.

Principaux risques pour 2018-2019
Risques Stratégie de réponse au risque Lien aux responsabilités essentielles du Ministère Lien aux engagements de la lettre de mandat ou aux priorités pangouvernementales et ministérielles

Capacité de gérer le changement technologique et les pressions sur les ressources : Le CRSNG pourrait ne pas être en mesure d’affecter efficacement ses ressources restreintes pour soutenir les pressions internes et externes tout en élaborant un système commun de gestion des subventions, ce qui pourrait influer sur le cout, la complexité et l’exécution des programmes du CRSNG en temps opportun.

Le CRSNG, le CRSH et les IRSC travailleront ensemble pour remplacer leurs systèmes désuets et disparates de gestion des subventions par une solution commune.

Le CRSNG élaborera un plan de gestion des ressources pluriannuel afin d’améliorer l’efficacité organisationnelle générale.

Le CRSNG renforcera les outils de gouvernance, les systèmes et les processus de base, y compris le lien entre la gestion des ressources et la planification organisationnelle.

Financement de la recherche et de la formation en sciences naturelles et en génie

 

Capacité de gérer les changements dans les politiques et les programmes : Le CRSNG, en tant que petit organisme, pourrait avoir une capacité restreinte de donner suite aux priorités du gouvernement telles que la réponse du gouvernement à l’Examen du soutien fédéral aux sciences et les nouvelles initiatives découlant du Plan pour l’innovation et les compétences.

Le CRSNG aura recours à ses mécanismes existants de gouvernance, de planification et d’établissement des priorités pour s’adapter aux priorités changeantes liées à l’exécution de son mandat de base et aux directives du gouvernement.

Financement de la recherche et de la formation en sciences naturelles et en génie

Le lien suivant vous amne  un autre site Web Lettre de mandat de la ministre des Sciencesi :

Examiner les possibilités de renforcer la reconnaissance et le soutien de la recherche fondamentale pour appuyer les découvertes.

Le lien suivant vous amne  un autre site Web Plan pour l’innovation et les compétencesii

Appuyer la recherche de pointe au profit d’entreprises novatrices qui créent des emplois.

i Le lien suivant vous amne  un autre site Web Lettre de mandat : http://pm.gc.ca/eng/minister-science-mandate-letter

ii Le lien suivant vous amne  un autre site Web Innovation Agenda : https://www.ic.gc.ca/eic/site/062.nsf/eng/home

Bulletin Contact

Recevez par courriel des mises à jour sur les activités du CRSNG. Consultez tous les numéros.

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Youtube
  • Instagram