Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Résultats du concours de l’initiative de recherche des pays du G8

Les résultats du premier concours de l’Initiative des conseils de recherche des pays du G8 sur le financement de la recherche multilatérale ont été diffusés. Les scientifiques canadiens participeront à trois des six projets de recherche nouvellement financés qui visent à mettre au point une nouvelle génération de logiciels de simulation qui bénéficieront de la vitesse accrue du traitement informatique à laquelle on s’attend au cours des dix prochaines années.

Les subventions sont administrées par le CRSNG et les conseils de recherche de la France, de l’Allemagne, du Japon, de la Russie, du Royaume-Uni et des États-Unis (l’Italie, également pays du G8, n’a pas participé à cet appel de propositions.). Il s’agit des premières subventions de l’initiative. Les chercheurs sont appuyés par leur organisme subventionnaire national respectif, et le montant total des subventions accordées à la suite de l’appel de propositions de cette année se chiffre à 10 millions de dollars sur trois ans. La part du CRSNG représente un peu plus de 770 000 $.

L’Initiative des conseils de recherche des pays du G8 a été lancée en 2010 dans le but d’appuyer des projets de recherche axés sur des sujets d’importance mondiale qui nécessitent une approche multinationale. Dans le cadre de l’initiative, les chercheurs doivent collaborer avec au moins trois partenaires provenant de trois des pays participants. Le premier appel de propositions, qui portait sur les applications logicielles axées sur le calcul à l’échelle exa visant à résoudre des problèmes mondiaux, a été lancé l’année dernière.

This link will take you to another Web site Résumés des projets appuyés (en anglais seulement)

Projets financés
Titre du projet Chercheur principal Chercheur principal canadien et université canadienne Autres chercheurs principaux et pays Total en milliers d’euros Contribution du CRSNG en dollars canadiens
ExArch - Climate analytics on distributed exascale data archives Martin Juckes, 
Royaume-Uni  
Paul Kushner, University of Toronto

V. Balaii, États-Unis
M. Lautenschlager, Allemagne
S. Denvil, France
B. Lawrence, Royaume-Uni (aucuns fonds)
Duane Waliser, États-Unis
A. Giovanni, Italie (aucuns fonds)

1 439 231 455
Seismic Imaging - Modeling earthquakes and earth’s interior based upon exascale simulations of seismic wave propagation Jeroen Tromp,
États-Unis
Qinya Liu, University of Toronto D. Komatitsch, France 775 273 000
ECS - Enabling climate simulation at extreme scale Marc Snir,
États-Unis
Andrew Weaver, University of Victoria F. Cappello, France
R. Loft, États-Unis
(aucuns fonds)
D. Wuebbles, États-Unis
F. Wolf, Allemagne
S. Matsuoka, Japon
G. Bosilca, États-Unis
M. Sato, Japon
O. Unsal, Espagne, (aucuns fonds)
1 250 266 900
ICOMEX - Icosahedral-grid Models for Exascale Earth System Simulations Günther Zäng, 
Allemagne
  
-

S. Reich, Allemagne
L. Linardakis, Allemagne
J. Thuburn, Royaume-Uni
M. Satoh, Japon
H. Tomita, Japon
T. Dubos, France

1 031  
INGENIOUS - Using next generation computers and algorithms for modelling the dynamics of large biomolecular systems

Makoto Taiji,
Japon

-

D. Nerukh, UK
S. Karabasov, Royaume-Uni
V. Goloviznin, Russie

1 189  
Nu-FuSE - Nuclear fusion simulations at exascale

Graeme Ackland,
Royaume-Uni

-

X. Garbet, France
D. Reiter, Allemagne
H.J. Bungartz, Allemagne
T. Boku, Japon
B. Chetveruskin, Russie
W. Tang, États-Unis

1 750  
Financement total sur trois ans         771 355
Les gens. La découverte. L'innovation.