Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Les yeux du ciel : Des véhicules aériens sans pilote dans un avenir tout près de chez vous - Alan F. Lynch

Résumé

Titre de la vidéo

Les yeux du ciel : Des véhicules aériens sans pilote dans un avenir tout près de chez vous - Alan F. Lynch

Auteur

Division des communications du CRSNG

Durée

2:26

Date de diffusion

le 3 mai 2012

Description

Le domaine des véhicules aériens sans pilote suscite beaucoup d’intérêt au sein des industries canadiennes qui cherchent de nouvelles façons de surveiller et de maintenir des infrastructures dans des régions éloignées. Alan Lynch met au point des systèmes de contrôle autonomes pour les véhicules aériens sans pilote en vue de permettre à des partenaires comme B.C. Hydro de faire voler une caméra le long des lignes de transport d’électricité et ainsi repérer celles qui ont besoin d’être réparées.


Transcription
Alan F. Lynch :

Je combine le développement d'algorithmes au travail pratique. Même si une partie de notre travail est théorique, nous aimons aussi mettre l'accent en grande partie sur certains bancs d'essai pertinents pour l'industrie. Les dernières recherches ont porté sur l'hélicoptère autonome.

Voici notre hélicoptère d'extérieur. Nous avons modifié cet hélicoptère radiocommandé de plusieurs façons. Ainsi, le système avionique comprend un ordinateur de bord et plusieurs capteurs, dont des gyroscopes, des accéléromètres, des GPS et des magnétomètres. Ce sont ces capteurs qui permettent au système de détecter sa configuration.

Là, il fonctionne en mode manuel et les manches influent directement sur le plateau oscillant qui dirige ensuite l'orientation de l'hélicoptère. Donc, si j'actionne un interrupteur ici, je le met en mode commandé par ordinateur. Vous voyez que lorsque j'oriente l'hélicoptère, le plateau oscillant réagit seul sans que le pilote n'est à intervenir. Donc, s'il bouge vers la droite, le plateau oscillant s'orientera vers une direction appropriée pour fournir le couple nécessaire afin de rétablir la configuration de vol stationnaire.

Nous voyons les trajectoires des angles d'inclinaison et de tangage. Vous pouvez voir ici, à l'écran, les trajectoires enregistrées. Donc ceci reste sur Terre, et il y a une liaison hertzienne et  une connexion Wi-Fi avec la station de base que nous avons mise en place. Être capable d'interagir avec l'hélicoptère, de lui fournir des signaux de référence, de suivre les commandes du pilote.

Ce sont là des éléments essentiels du pilote automatique.

Cette vidéo vous a-t-elle été utile?

Très utile

Peu utile

Inutile

Sans opinion

Commentaires :