Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Le CRSNG présente 2 minutes avec
Warren Chan
Département de génie mécanique et industriel,
University of Toronto


Résumé

Titre de la vidéo

2 minutes avec Warren Chan

Auteur

Division des communications du CRSNG

Durée

3:06

Date de diffusion

le 3 juin 2013

Description

M. Chan, l'un des lauréats de 2013 d'une Bourse commémorative E.W.R. Steacie du CRSNG, dirige maintenant l'élaboration d'outils de diagnostic portatifs basés sur la nanotechnologie. Un appareil de la taille d'un appareil portatif pourrait détecter les molécules biologiques qui indiquent la présence de pathogènes. Il serait particulièrement utile dans les pays en développement et pourrait servir à détecter le VIH, l'hépatite B, l'hépatite C, la malaria et la syphilis.


Transcription
Warren Chan

Mon laboratoire travaille en nanotechnologie en vue d'applications biomédicales. Donc, nous essayons de concevoir de nouveaux moyens de détecter les maladies ainsi que de nouvelles façons d'administrer les médicaments au siège de la maladie.

Au cours des dix dernières années, nous avons fait des progrès importants dans la mise au point de nouveaux types de matériaux à l'échelle nanométrique, ce qui est environ mille fois plus petit que le diamètre d'un cheveu. Et cette technologie nous permet de concevoir les propriétés des matériaux. Ces propriétés sont les propriétés optiques, électriques ou magnétiques des matériaux obtenues en modifiant leur taille et leur forme. Nous pouvons ainsi faire produire à un matériau une lumière verte, à un autre matériau une lumière rouge, et la seule chose que nous avons faite, c'est de modifier la taille du matériau.

Nous commençons maintenant à mettre au point des plateformes qui nous permettent d'utiliser ces matériaux comme moyen de simplifier et d'améliorer la détection de différents types d'agents, et ces agents pourraient inclure des molécules chez l'être humain et chez les animaux, et aussi dans les plantes et les arbres.

Les diagnostics médicaux ou les diagnostics ou la détection, pas seulement en médecine, mais aussi en biologie, pour les organismes et toutes ces choses, n'ont pas vraiment évolué suffisamment pour que nous puissions les communiquer très rapidement. Donc, le défi est maintenant d'intégrer la nanotechnologie et la technologie des téléphones cellulaires et d'essayer de créer un objet assez petit pour être glissé dans votre poche, mais qui vous permet de détecter toutes ces choses à mesure qu'elles évoluent de sorte que vous obteniez des renseignements en temps réel sur les maladies, et ces maladies peuvent être humaines ou non humaines, alors qu'elles se propagent dans le monde?

Donc, ce que nous voulons faire, c'est pouvoir utiliser le téléphone cellulaire comme un moyen pour visualiser et analyser cette information. Et si vous pouvez le faire, alors votre téléphone cellulaire devient une source qui vous permet de diagnostiquer les maladies. Si vous êtes dans une région éloignée du monde où vous n'avez aucune information, où il n'y a pas de spécialiste pour vous dire ce que vous avez détecté, et bien vous pouvez prendre des mesures et vous pouvez les envoyer à une installation centralisée, où qu'elle se trouve dans le monde, et avoir une personne à l'autre bout du fil pour interpréter les résultats et vous envoyer cette information. Alors, si vous devez traiter quelque chose très rapidement, vous avez cette information. En fait, nous mettons les diagnostics à la disposition du monde entier.

L'une des premières subventions que j'ai obtenues était une subvention à la découverte du CRSNG qui nous a permis de faire des travaux de recherche de base. Ma première série de subventions du CRSNG m'a permis de faire ces études fondamentales et m'a fourni une assise sur laquelle fonder ma recherche. Et le CRSNG a continué de m'appuyer au fil des ans, d'abord avec les matériaux de construction que nous avons utilisés pour construire une plateforme, ce qui a pris quatre à huit ans de plus, et au cours des deux prochaines années, nous construirons un prototype qui nous permettra de vérifier ces principes. C'est là que le CRSNG a été d'une très grande aide en ce qui concerne notre recherche.

Cette vidéo vous a-t-elle été utile?

Très utile

Peu utile

Inutile

Sans opinion

Commentaires :

Les gens. La découverte. L'innovation.