Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Réseau stratégique du CRSNG en ingénierie des surfaces verte pour la fabrication de pointe (Green­SEAM)

Défi

Le Réseau stratégique du CRSNG en ingénierie des surfaces verte pour la fabrication de pointe (Green‑SEAM) est une initiative de collaboration en recherche d’envergure menée par des chercheurs canadiens et leurs partenaires de l’industrie et du gouvernement, qui vise à faire du Canada un chef de file mondial des nouvelles technologies de revêtement et de surface. Il appuie les principaux secteurs économiques du Canada fortement axés sur l’exportation qui créent des emplois de grande valeur. Les revêtements sont de plus en plus utilisés pour améliorer le rendement, la rentabilité et la sureté des composants et des systèmes. L’évolution rapide de la science des matériaux et des technologies d’application en accroit l’importance. Ce réseau d’une durée de cinq ans sera le premier à créer des collaborations pancanadiennes où on trouve réunies les disciplines de l’ingénierie des surfaces, dont la progression se fait habituellement de manière indépendante. En outre, il sera le premier à élaborer des méthodes standards pour offrir des pratiques et des solutions écologiques à l’ensemble du milieu canadien du génie des revêtements et des surfaces – un modèle qui pourra être appliqué à d’autres secteurs industriels.

Structure du réseau

Le réseau stratégique Green‑SEAM compte 29 grands chercheurs en ingénierie des surfaces provenant de 11 universités canadiennes de quatre provinces. Les partenariats qu’il a établis avec 15 entreprises et organisations gouvernementales accélèrent les innovations requises par les membres influents, à savoir les utilisateurs finaux, qui seront déployées par les partenaires-spécialistes de la chaine d’approvisionnement de l’ingénierie des surfaces.

Le réseau est présidé par Christian Moreau, titulaire d’une chaire de recherche du Canada, professeur et chef de file de l’ingénierie des surfaces reconnu à l’échelle internationale. Le conseil d’administration est formé d’experts éminents qui proviennent de l’industrie et du milieu universitaire et représente l’organe de gouvernance suprême du réseau. Celui‑ci compte également un comité scientifique, un comité de formation et un comité consultatif scientifique international.

Objectifs de recherche

Les objectifs du réseau sont de réaliser collectivement des travaux de recherche en ingénierie des surfaces dans le cadre d’une structure de réseau pour répondre aux besoins des utilisateurs finaux. Voici ses objectifs plus précis :

  • élaborer et comparer des solutions novatrices en ingénierie des surfaces, qui maximisent les avantages écologiques, le rendement et les retombées économiques d’un produit tout au long de son cycle de vie;
  • élaborer une méthode pour évaluer les retombées et les avantages des surfaces proposées;
  • former du personnel hautement qualifié (PHQ) aux fins du futur déploiement des surfaces écologiques.

Le programme de recherche s’articule autour des cinq thèmes suivants : protection de l’environnement; revêtements fonctionnels; élaboration de revêtements et de procédés; évaluation du rendement et de la caractérisation; et évaluation du cycle de vie. Des chercheurs ayant l’expertise appropriée, que ce soit en modélisation et simulation, en développement de matériaux et de procédés, en analyse des procédés, en caractérisation ou en évaluation du cycle de vie, participeront à chaque projet.

Le réseau Green-SEAM est unique, parce qu’il intègre l’analyse du cycle de vie comme outil d’aide à la décision dans toutes ses activités. Cette méthode globale permet d’éviter que les retombées d’une étape du cycle de vie ou d’un problème environnemental ne soient transférées à une autre étape ou à un autre problème, de maximiser les avantages pour l’environnement et de réduire au minimum les retombées nuisibles tout au long du cycle de vie du produit. Elle aide les chercheurs à estimer et à intégrer les caractéristiques environnementales de leurs solutions dès le début de son élaboration. Elle favorise la création de surfaces qui ont un rendement supérieur en matière d’environnement et oriente les politiques de durabilité du Canada.

Résultats

Voici des résultats importants attendus du réseau stratégique Green-SEAM.

  • Réunir pour la première fois des experts de diverses disciplines complémentaires de l’ingénierie des surfaces et offrir une plateforme nationale pour comparer entièrement et systématiquement les propriétés attribuables à différents procédés de revêtement et évaluer leurs effets sur l’environnement grâce à l’utilisation d’une méthode établie.
  • Offrir une vaste expérience de formation à du PHQ (97 étudiants de premier cycle, étudiants à la maitrise et doctorants) qui, avec les stagiaires postdoctoraux, représente un investissement de 150 années-personnes dans les travaux de recherche du réseau. Le PHQ profitera de l’accès à une vaste gamme unique d’expertises, ainsi qu’à d’importantes possibilités de mobilité, par exemple réaliser des travaux dans des laboratoires d’universités, du gouvernement et de partenaires étrangers.
  • Faire du Canada un chef de file mondial de l’ingénierie des surfaces écologiques, et préparer le PHQ à devenir les futurs chefs de file de ce domaine. Réunir les chefs de file canadiens de l’ingénierie des surfaces en un seul et même groupe qui cherchera, élaborera et déploiera des solutions novatrices et concurrentielles à l’échelle mondiale au profit de l’économie canadienne.
  • Faire des contributions essentielles aux domaines cibles du CRSNG : fabrication de pointe; ressources naturelles et énergie. La contribution des industries canadiennes de l’aérospatiale, de l’automobile, de l’exploitation minière, du pétrole et du gaz et des énergies renouvelables au PIB national est de 280 milliards de dollars (15,5 %). Les économies estimées se chiffrent en milliards de dollars.
  • Accélérer le transfert des connaissances grâce à des activités réalisées en partenariat avec les entreprises dérivées, par exemple collaborer avec des organismes de financement provinciaux, le Consortium en aérospatiale pour la recherche et l’innovation au Canada, les subventions de recherche et développement coopérative (RDC) du CRSNG, etc.

Personne-ressource

Christian Moreau, Ph. D.
Directeur du réseau Green-SEAM
Tél : 514-848-2424, poste 7921
Courriel : christian.moreau@concordia.ca

Simon Durham, Ph. D.
Gestionnaire du réseau Green-SEAM
Tél : 514-848-2424, poste 5788

Site Web : Le lien suivant vous amène à un autre site Web http://www.concordia.ca/ginacody/research/green-seam.html?utm_source=vanity&utm_campaign=greenseam (en anglais seulement)


Contactez-nous au 1-877-767-1767