Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Réseau stratégique du CRSNG sur les polluants générés par les torchères (FlareNet)

Défi

Les émissions issues du torchage de gaz constituent un problème important dans le monde. Selon les données satellitaires, à l’échelle de la planète, le volume de gaz brulé à la torche dépasse 140 milliards de mètres cubes par an et une grande partie de ce volume est associée à l’exploitation des ressources pétrolières et gazières non traditionnelles. En plus d’être une source importante d’émissions de dioxyde de carbone, gaz qui contribue au forçage du climat, le torchage est considéré comme une source importante de carbone noir et d’autres polluants atmosphériques toxiques. Au Canada, le torchage connait une augmentation abrupte depuis quelques années en raison de l’expansion rapide des techniques de fracturation hydraulique employées dans l’exploitation des gisements pétroliers et gaziers.

Pourtant, on manque cruellement de données et de modèles pour prévoir avec exactitude les émissions issues du torchage, si bien qu’on s’interroge sur l’utilité des coefficients d’émission sur lesquels on se base actuellement pour calculer le niveau de pollution et orienter la règlementation.

Structure du réseau

Le réseau stratégique FlareNet regroupe des chercheurs canadiens de premier plan et diverses entreprises partenaires en vue de s’attaquer aux défis de recherche qu’il s’est donnés. Pour ce faire, il collaborera à des expériences innovantes à grande échelle qui feront progresser le domaine et qui auront une incidence directe sur les politiques et la règlementation au Canada et ailleurs dans le monde.

Sous la direction du professeur Matthew Johnson de la Carleton University, FlareNet regroupe cinq universités de premier plan, Conseil national de recherches Canada et un large éventail de partenaires canadiens et étrangers, dont la Petroleum Technology Alliance of Canada, Ressources naturelles Canada, Environnement et Changement climatique Canada, l’Alberta Energy Regulator, le Partenariat mondial pour la réduction des gaz torchés (Banque mondiale), la Coalition pour le climat et l’air pur (Nations unies), Clearstone Engineering Ltd, Telops Ltd., le Groupe CSA, Carbon Limits et l’Association canadienne des producteurs pétroliers.

Objectifs de recherche

Le principal objectif du réseau stratégique FlareNet est de dresser un portrait des émissions issues du torchage en se fondant sur des données probantes. Ces connaissances sont indispensables à l’établissement d’une règlementation fondée sur des principes scientifiques et d’un inventaire rigoureux des polluants, à la compréhension du forçage climatique et de ses effets sur la santé et à la conception de stratégies pour réduire le plus possible les répercussions environnementales dans le secteur de l’énergie. Non seulement ces objectifs feront du Canada un innovateur dans le domaine sur la scène mondiale, mais il favorisera l’exploitation durable des ressources naturelles du pays.

Résultats

Au Canada, le secteur de l’énergie a des répercussions environnementales importantes qui, souvent, ne sont pas quantifiées de manière satisfaisante et dont la règlementation s’avère difficile. Alors que la consommation mondiale de combustibles fossiles continue d’augmenter à un rythme supérieur à la consommation d’énergie renouvelable (mesurée en unités d’énergie absolues), toute solution immédiate pour améliorer la qualité de l’air et réduire la contribution au changement climatique doit passer par la science et la règlementation. Le marché du carbone, dans le cas des sources d’émission importantes comme le torchage, n’aura qu’une incidence limitée si l’on est incapable de mesurer avec exactitude les émissions et plus particulièrement de mieux évaluer la contribution des émissions de méthane et de carbone noir au forçage climatique. Cette question revêt davantage d’importance au Canada du fait que le torchage réalisé dans le monde constitue la principale source du carbone noir qui se dépose sur la neige et la glace de l’Arctique, phénomène qui a pour effet direct d’accélérer le réchauffement de cette région par rapport au reste de la planète et d’occasionner toute une gamme de répercussions sociales graves sur les peuples autochtones.

Le réseau FlareNet du CRSNG s’attaquera directement à ces questions cruciales en mettant des connaissances factuelles entre les mains des décideurs et des organismes de règlementation et en concevant les modèles nécessaires à l’adoption de règlements efficaces reposant sur la science. Le réseau aidera les entreprises partenaires à améliorer leurs procédés d’exploitation afin d’en réduire les effets sur l’environnement. Les spécialistes de l’environnement, les ingénieurs et les climatologues obtiendront de nouvelles données sur le forçage climatique et les émissions. Ces connaissances permettront en retour d’élaborer des techniques et des stratégies nouvelles et inédites qui influenceront le secteur mondial de l’énergie et qui inciteront les organisations internationales à améliorer leurs procédures pour l’environnement mondial.

Personnes-ressources

Matthew Johnson
Directeur du réseau
Carleton University
Courriel : matthew.johnson@carleton.ca
Tél. : 613-520-2600, poste 4039

Larry Kostiuk
Directeur associé
University of Alberta
Courriel : larry.kostiuk@ualberta.ca

Brigid Bedard-Hinz
Gestionnaire du réseau
Carleton University
Courriel : brigid.bedard@carleton.ca
Site Web : This link will take you to another Web site www.flarenet.ca


Contactez-nous au 1-877-767-1767

Les gens. La découverte. L'innovation.