Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Réseau stratégique du CRSNG pour des océans canadiens en santé

Défi

La viabilité des trois océans du Canada dépend de conseils scientifiques clairs à l'égard des activités de nombreuses parties intéressées. Les perturbations causées par la pêche (la surpêche, les prises accessoires, la modification des réseaux alimentaires et la détérioration de l'habitat), les espèces introduites, la destruction de l'habitat, la pollution sous forme de l'eutrophisation de l'eau et de la charge de produits chimiques dans l'eau, et le changement climatique posent tous des menaces potentielles pour la santé des océans et leurs fonctions. Selon de récentes recherches, lorsqu'il y a une perte de la diversité, la santé des océans est compromise étant donné que de nombreuses espèces différentes contribuent à des processus écologiques complexes et interreliés. En fait, on reconnaît de plus en plus que la diversité de la vie dans les océans, à tous les niveaux, des gènes aux espèces et aux écosystèmes, représente un patrimoine naturel irremplaçable qui est essentiel au bien-être de l'humain et au développement durable. Cette nouvelle approche de l'utilisation durable fondée sur l'étude des écosystèmes va au-delà de l'étude de l'espèce unique qui a dominé les activités de gestion des océans par le passé, mais exige également une plus grande gamme d'outils, d'expertise, de données et d'applications de politiques. Il existe de solides preuves scientifiques que la Terre et ses océans sont sur le point de connaître une grave crise de la biodiversité, et que cette crise peut présenter des défis aussi complexes que ceux qui sont associés au changement climatique. Compte tenu de ces menaces à la santé des océans diverses et interreliées, il est urgent d'élaborer un nouveau cadre pour la préservation des océans. Fait important, ce cadre doit rassembler, à l'échelle nationale, des scientifiques des milieux universitaire et gouvernemental ainsi que des responsables de l'élaboration des politiques.

Le Réseau stratégique du CRSNG pour des océans canadiens en santé (CHONe) assume le rôle de chef de file pour mobiliser la capacité du Canada en sciences de la mer, qui est excellente, mais très éparpillée, afin d'élaborer des lignes directrices scientifiques pour la conservation et l'utilisation durable des ressources de la biodiversité marine, en partenariat avec les responsables de l'élaboration des politiques.

Structure du réseau

Le Réseau stratégique du CRSNG pour des océans canadiens en santé (CHONe) est le résultat d'un partenariat entre 65 chercheurs de 15 universités canadiennes et de nombreux scientifiques œuvrant dans des laboratoires de recherche fédéraux dans l'ensemble du pays. Le chone (que l'on prononce Ko-Nee) est également un vers marin présent dans les trois océans du Canada et qui caractérise les habitats benthiques sains.

Le Réseau formera une cohorte importante d'étudiants de premier cycle et de cycles supérieurs de différentes disciplines, et plusieurs chercheurs postdoctoraux qui travailleront dans de nombreux laboratoires d'universités et du ministère des Pêches et des Océans (MPO). La structure de gouvernance du Réseau comprend un conseil d'administration, un comité consultatif scientifique et des équipes de directeurs thématiques formées d'un codirecteur universitaire et d'un codirecteur du MPO. Le bureau administratif du Réseau, qui est dirigé par le directeur du Réseau, Paul Snelgrove, est situé à la Memorial University of Newfoundland.

Objectifs de la recherche

Le Réseau CHONe répondra au besoin de lignes directrices scientifiques pour la conservation et l'utilisation durable des ressources de la biodiversité marine. Le Réseau est axé sur trois grands thèmes de recherche : la biodiversité marine, les fonctions de l'écosystème et la connectivité des populations. Dans le cadre de ces thèmes, le Réseau a pour objectif :

  • de déterminer la biodiversité fonctionnelle et la biodiversité des espèces par rapport à la diversité des habitats;
  • de déterminer comment les fonctions et la santé de l'écosystème sont liées à la biodiversité et aux agents perturbateurs de sources naturelles et anthropiques;
  • de déterminer comment la dispersion aux premiers stades de vie (larves, juvéniles) influe sur les modes de diversification, la résistance et la dynamique source-puits des espèces et des communautés.

Résultats

Le Réseau a pour priorités :

  • de réduire l'écart de communication entre les spécialistes des sciences de la mer, de la gestion des océans et des politiques scientifiques au Canada;
  • de former la prochaine génération de scientifiques qui travailleront à l'interface des sciences, des politiques scientifiques et de la gestion des océans dans le but d'améliorer la santé des océans du Canada;
  • de produire pour les trois océans du Canada une base de données sur la biodiversité marine qui représentera une base de référence et une vaste ressource en information pour les générations futures;
  • de sensibiliser davantage la population à la grande biodiversité des océans canadiens et à son importance pour les prochaines générations;
  • de mettre au point des outils pour évaluer la santé des écosystèmes et des outils de prévision qui amélioreront l'efficacité des efforts de conservation de la biodiversité et des fonctions des océans.

Personne-ressource

Paul Snelgrove
Tél. : 709-737-3270
Courriel : psnelgro@mun.ca
Site Web : Le lien suivant vous amène à un autre site Web www.chone.ca


Contactez-nous au 1-877-767-1767

Les gens. La découverte. L'innovation.